28 juin 2020

CONSEIL MUNICIPAL - Questions posées par le groupe NOUVEAU CAP et analyse des réponses du Maire !

Question​

Nous connaissons tous l’incertitude de l’activité touristique de notre saison, tant en matière de fréquentation qu’en matière de consommations. Considérant que le parking gratuit ne pourrait que favoriser la venue de certains touristes, et que cela ne pénaliserait que très peu les recettes de la commune, avez-vous envisagé, comme nous vous l’avons suggéré, envisagé ou décidé, de la gratuité des parking pour l’été ?

 

Réponse

La Municipalité ne partage pas votre assertion selon laquelle la gratuité du stationnement « ne pénaliserait que très peu les recettes de la commune », dans le contexte où les recettes de stationnement s’élèvent à 330 000 € par an (180 000 € pour le stationnement réglementé sur voirie et 150 000 € pour les parkings Estacade et Notre-Dame).
Il n’est pas envisagé de surseoir à ce dispositif pour cet été, dans un double objectif de favoriser la rotation des véhicules sur les places de stationnement et de faire contribuer les touristes aux dépenses communales liées à la saison estivale.

 

Analyse Nouveau CAP

A aucun moment nous avons le détail précis par site des recettes mais surtout des dépenses de fonctionnement et d'investissements.
De plus une rotation du stationnement peut se faire avec d'autres moyens gratuits notamment disque bleu et contrôle physique préventif sur site.
S’il faut que les touristes contribuent aux dépenses communales liées à la saison estivale, hélas les Capbretonnais vont aussi payer le prix fort....
Là également aucune décision collégiale à l'intérieur de MACS
Labenne gratuité du front de mer
Hossegor gratuité du front de mer
Seignosse idem

Question

Vous avez annoncé l’abandon des taxes d’occupation du domaine public pour 2020, comme notre proposition du 9 avril, ce dont nous vous remercions, avez-vous envisagé d’autres moyens, d’autres actions tendant à favoriser la reprise de l’activité économique ?

 

Réponse

Oui, la Municipalité a d’ores et déjà envisagé de nombreuses autres actions pour favoriser la reprise de l’activité économique, et notamment les mesures suivantes :
Extension des terrasses (au cas par cas)
Paiement des loyers différé
Exonération des loyers de la Ville sur la période de confinement
Promotion du commerce local via une campagne de communication
Dérogation des travaux cet été pour les artisans
Reconduction des marchés gourmands
Nocturnes estivales assurées par les commerçants du centre-ville
Objectif de maintien des festivals en août 2020
Ces mesures viennent en complément de la dérogation préfectorale obtenue le 27 mars par le Maire pour l’ouverture des deux marchés pendant la période de confinement.

 

Analyse Nouveau CAP

Aucun plan supplémentaire de solidarité amorcé par le Maire pour les commerçants, artisans et Capbretonnais(es) les plus touchés.
Exemple un fond de solidarité financé pour partie par la baisse des indemnités du maire.

 

Question​

Un recrutement a été lancé pour le poste de direction du CCAS et celui de direction de la crèche, peut-on savoir ou vous en êtes ? Combien de candidatures avez-vous reçu, et le choix a-t-il été fait ?

Réponse

Ces deux recrutements sont effectivement en cours :
12 candidatures ont été reçues pour le poste de direction du CCAS (l’annonce d’emploi est en cours de publication jusqu’au 1er juillet 2020)
10 candidatures pour le poste de direction de la crèche.
Les choix définitifs ne sont pas arrêtés, à ce stade.

Analyse Nouveau CAP

Nous attendrons et serons bienveillants étant convaincus que la ressource interne existe peut-être dans chaque service …. offre de poste pourra peut être pourvue en interne.

 

Question

Allez-vous faire appel aux emplois saisonniers cet été ? Si oui combien et dans quels services ?
Si non allez-vous changer l’organisation, les horaires des agents en place ?

 

Réponse

La Municipalité recrute des emplois saisonniers en vue de la période estivale 2020, pour une durée de 78 mois qui se décomposent comme suit :
Police : 25,5
Propreté / espaces publics : 24
ALSH : 12
Espaces verts : 8,5
Mini-golf : 6
Jeunesse : 2

Analyse Nouveau CAP

Espérons que cela réponde à la demande des chefs de service et des services très impactés par la saison estivale !

 

Question

Quelle organisation est mise en place pour Juillet/Août pour ALSH ? Certains parents n’auront peut-être pas la possibilité de poser des congés pour cette période, avez-vous prévu une solution de garde pour l’été ?

 

Réponse

L’organisation du Centre de Loisirs en juillet/août est actuellement à l’étude, afin de répondre aux besoins identifiés de nombreuses familles et de proposer un dispositif de garde pour les parents n’ayant pas de solution alternative.

 

Analyse Nouveau CAP

Pas de réponse précise pour mettre dans une bonne situation le service en question et surtout répondre à la demande forte des parents d'élèves dans une situation d'impasse pour la saison estivale et la fermeture de ALSH en août.courte vidéo


Et pour finir, courte vidéo de réaction de Serge Mackowiak sur le sens de la démocratie de la municipalité !

#Capbretonmaville

26 juin 2020

Conseil Municipal du 24 juin 2020

Un budget en trompe l'œil, des incertitudes non levées et toujours aussi peu de démocratie !

Après le débat d’orientation budgétaire (DOB) lors du Conseil Municipal du 10 juin, cette séance a été essentiellement consacrée à l’examen du budget.

La première partie de l’ordre du jour a été consacrée aux comptes de gestion et administratifs 2019 ainsi qu’à l’affectation des résultats 2019 et la projection 2020.

Concernant ces trois points, Serge Mackowiak et les élus de Nouveau Cap, nous avons interpellé le Maire sur :

  • le redressement fiscal de 1 297 305 € lié à la vente du camping « Bel Air » et sur la procédure d’appel toujours en cours ;

  • l’état des sessions de biens communaux depuis 2012 et l’état du patrimoine actuel de la ville de Capbreton (le Maire a répondu favorablement à notre demande et s’est engagé à nous fournir l’état détaillé demandé) ;

  • l’arrêt du plan « Plages » que le Maire préfère appeler report sans donner de raisons évidentes ;

  • le regret sur le maintien de principe par l’équipe en place du stationnement aérien payant malgré les arguments économiques, sociaux et techniques évoqués par notre groupe d’opposition. Pour répondre aux affirmations du Maire sur l’équilibre recettes/dépenses, nous avons expressément demandé un état des dépenses et leur évolution depuis la mise en place du dispositif. Il n’a pas pu/su répondre à cette question alors que nous sommes sur un vote de budget. Nous lui avons demandé, s’il savait tout de même, si les recettes de ces stationnements étaient en hausse ou baisse depuis 3 ans. Il nous a avoué que le chiffre était en baisse ce qu’il justifie par un nombre de place de parking diminué suite aux travaux des allées marines.

  • Nous avons également rappelé au respect du nombre de places réservées aux personnes en situation de handicap

 

Les deux premiers points ont été adoptés à l’unanimité des élus alors que nous nous sommes abstenus sur l’affectation des résultats 2019.

 

La suite de la séance a porté sur les budgets primitifs du budget principal et des budgets annexes 2020.

Le représentant du groupe majoritaire a préalablement mis l’accent sur les incertitudes liées à l’impact de la Covid19 tant sur les recettes que sur les dépenses 2020.

Nous partageons la nécessité de l’augmentation de 90 000 € de la dotation au CCAS compte tenu des conséquences sociales et économiques liées à la crise sanitaire.

Sur ces deux dossiers, nous avons porté certaines questions qui n’ont pas toujours apporté des réponses concrètes telles :

  • pourquoi augmenter de 30 000 € portant la ligne budgétaire consacrée aux « Fêtes et cérémonies » à 200 000 € alors que beaucoup de manifestations ont été annulées compte tenu de la crise sanitaire ?

  • à quoi correspond exactement le montant de 125 000 € sur le projet étude urbain ?

  • cette étude s’inscrira-t-elle dans le cadre du vote du PLUI et du PLH (Plan Local Habitat) élaboré par MACS et des études de scenario d’aménagement déjà faites par la commune ?

  • quel geste solidaire sur les indemnités des élus  envisage le Maire (abondement d’un fond de solidarité, pour les Capbretonnais(es), artisans, commerçants ? Nous avons pourtant évoqué le cas de communes voisines où les élus se sont engagés à participer à cet effort collectif mais toujours aucune réponse sur ce point.

Malgré des réponses plus ou moins évasives sur un éventuel projet de requalification urbaine, une chose est certaine, la ville n’engagera aucun chantier d’envergure en 2020 et nous craignons, une fois de plus, que certains quartiers soient oubliés.

Nous nous méfions de l’impact de certaines études prenant en exemple le fiasco de celle sur le plan de circulation en 2018 qui a coûté plus de 200 000 € aux contribuables Capbretonnais !

 

Pour toutes ces raisons, nous nous sommes abstenus sur l’ensemble des votes à l’exception de celui sur les stationnements payants sur voirie pour lequel nous avons voté contre.

Le gel des taux d’imposition et le droit à la formation des élus ont été approuvés à l’unanimité.

Nous nous sommes abstenus sur la modification des autorisations de programme qui concernaient essentiellement les travaux le centre-ville (berges du Boudigau, parking de la Gare, boulevard des Cigales). A notre demande il nous sera fourni un état détaillé pour chacun des trois chantiers des dépenses engagées et payées.

Les quatre points suivants portent sur les désignations des représentants municipaux au sein des organismes extérieurs.

Cette fois-ci encore, nous déplorons que le Maire, prétextant des statuts, des textes légaux ou des pratiques anciennes nous exclut de fait des débats, orientations ou décisions au sein de ses instances.

Nous lui avons rappelé qu’il était en son pouvoir de faire bouger les choses mais qu’il ne voulait pas le faire et que de toutes les façons nous étions tous des élus en « sursis » compte tenu des recours en annulation des élections en cours d’instruction.

Il y avait notamment 3 représentants pour l’Office Municipal des Sports, nous lui avons demandé une place qu’il a refusée.

Dans ces conditions, n’ayant aucun représentant nous avons voté contre la désignation de représentants au sein des divers organismes extérieurs.

Pour les CA où nous avons des représentants de droit (Régie des campings, commission d’appels d’offres, commission délégation de service public), les votes ont été unanimement favorables.

En fin de réunion, Serge Mackowiak a tenu à rendre hommage aux personnalités ayant quitté leur fonction au sein de la ville ou des associations :

Leila Callegari (départ volontaire de la direction du CCAS), David Joly (Directeur des services techniques muté à MACS), Bruno Salmon (départ en retraite le 30 juin 2020 responsable du centre technique municipal) et Michel Roques « pas de reconduction » ancien adjoint et conseiller municipal en charge notamment durant 31 ans du nouvel aménagement du chenil Birepoulet intercommunal.

#Capbretonmaville

NC_Serge_cm_24062020_2.jpg
NC_Alexandra_cm_24062020_2.jpg
NC_Cedric_cm_24062020_2.jpg
NC_Nathalie_cm_24062020_2.jpg
NC_Jacques_cm_24062020_2.jpg
NC_Maite_cm_24062020_2.jpg
NC_Bernard_cm_24062020_2.jpg

11 juin 2020

Conseil Municipal du 10 juin 2020

Le 10 juin, le second Conseil Municipal de cette mandature a porté principalement sur :

  • les orientations budgétaires pour lesquelles nous devrons nous montrer très vigilants ;

  • le maintien du montant de l’indemnité du Maire au taux maximal (contrairement aux élus de certaines communes comme Seignosse ou Saint-Paul les Dax par exemple), nous a amené à nous prononcer contre ;

  • la mise en place des commissions municipales où nous sommes sous-représentés (1 élu Nouveau Cap par commission contre 6 de la majorité) ;

  • la désignation ou l’élection d’élus Capbretonnais ayant conduit à une sous-représentation des élus Nouveau Cap au CCAS et dans divers organismes extérieurs (Syndicat Mixte Littoral Landais, syndicat mixte Gestion Baignades, SYDEC, …).

 

Nous avons regretté, qu'au prétexte de l'obligation de tenir des réunions les plus courtes possibles compte tenu des règles sanitaires, nous n'ayons obtenu aucune réponse aux questions diverses pourtant adressées dans les délais impartis. Le Maire s'est engagé à y répondre dans le procès-verbal de la réunion ! 

 

Malgré cela, nous ferons en sorte de défendre l’intérêt des Capbretonnais(e)s ainsi que l’intérêt général de notre commune.

Une de nos propositions portant sur « la gratuité des taxes d’occupation du domaine public » a tout de même été retenue par le Maire mais il reste encore beaucoup de points de désaccord ou en attente de réponse de la majorité actuelle :

  • la tenue des Conseils Municipaux le samedi favorisant la participation citoyenne ;

  • la gratuité des parkings payants en cette période difficile pour le développement économique ;

  • les recrutements externes sur des postes de direction à la crèche, au CCAS ;

  • le fonctionnement de l’accueil de loisir sans hébergement pour la période juillet août ;

  • le refus d’autoriser l’accès aux élus de l’opposition souhaitant se présenter au personnel des services municipaux ;

  • le fonctionnement de l’accueil de loisir sans hébergement pour la période juillet août.

 

Nous nous engageons à porter ces questions lors du prochain Conseil Municipal du 24 juin 2020

#Capbretonmaville #Solidarité

NC_MM_1006200_3.jpg
NC_MM_1006200_2.jpg
NC_MM_1006200_1.jpg
NC_MM_1006200_4.jpg

6 juin 2020

Ambiance studieuse avec les élu(e)s de Nouveau Cap

Prépararation du Conseil Municipal du 10 juin à Capbreton.

On discute, on argumente, on travaille de façon constructive.

À l’ordre du jour : le débat d’orientation budgétaire, les indemnités des élus, le CCAS, et les commissions municipales. Nous travaillons avec les données dont nous disposons, mais nous n’avons pas eu connaissance des comptes du CCAS, ni des engagements financiers de la commune.

Et surtout, la sous-représentation des élus de Nouveau Cap au sein des commissions municipales (1 membre sur 6 seulement !) est loin d’une représentation proportionnelle et démocratique (alors que les élus de Nouveau Cap représentent un électeur sur deux).

Malgré ce manque de fair-play, nous allons de l’avant en espérant pouvoir œuvrer au mieux pour Capbreton.

#Capbretonmaville

NC_elus_6_juin_2020_1.jfif
NC_elus_6_juin_2020_2.jfif
NC_elus_6_juin_2020_4.jfif
NC_elus_6_juin_2020_5 (3).jfif